Tout savoir sur le microblading et ses différences avec le microshading

Healthy

Une ligne de sourcil bien taillée est un véritable atout pour sublimer et intensifier un regard. Pour y parvenir, le microblading est une des tendances beauté les plus prisées dernièrement. Egalement appelée micro-pigmentation, la technique permet de redessiner et d’embellir ses sourcils avec des pigments insérés dans la peau. Est-ce un tatouage ? Combien de temps dure la technique esthétique ? Est-ce douloureux ? Quelle différence avec le microshading ? Allons faire un zoom sur le sujet.

Qu’est-ce que le Microblading ?

Le microblading est une technique esthétique originaire d’Asie, qui fait fureur en France. Le maquillage semi-permanent est considéré comme étant une véritable évolution dans l’univers de la beauté.

La technique permet alors de redessiner les poils à l’aide de pigments insérés sous l’épiderme de la peau, en utilisant un stylo métallique et des aiguilles.

Les pigments plantés ressemblent à de vrais poils en forme de traits fins, permettant de donner un peu d’épaisseur aux sourcils.

Est-ce que le Microblading est un tatouage ?

Le microblading n’est aucunement un tatouage. La technique de maquillage consiste à ne travailler qu’au niveau de la surface supérieure de l’épiderme, n’empêchant pas la régénération de la peau, contrairement à un tatouage.

Le résultat obtenu reste alors temporaire, ce qui n’est pas le cas des tatouages qui sont permanents et définitifs.

Au cours d’une séance, l’implantation des pigments dans la peau va se faire manuellement, offrant un effet légèrement ombré.

visage femme

 

Comment vieillit un Microblading ?

La première séance de microblading dure environ une heure de temps. Une autre séance de retouche est nécessaire un mois après en attendant le processus de cicatrisation. Une fois les 30% à 40% des pigments cicatrisés, ils pourront alors être fixés.

La durée de la technique se situe entre six mois à un an en fonction du type de peau, de l’entretien mais également du type de pigment utilisé par l’esthéticienne.

Il est conseillé d’opter pour des pigments organiques, pouvant vieillir de manière optimale, sans changer de couleur.

Pour ceux qui se demandent combien ça coute, eh bien, les prix peuvent osciller entre 100 Euros et 600 Euros selon la notoriété de l’institut de beauté sollicité.

Est-ce que le Microblading fait mal ?

Beaucoup de personnes sont réticentes à l’idée de faire un tatouage semi-permanent par peur de la douleur. Et personne ne leur donne tort, ce n’est pas toujours rassurant de devoir se prendre des aiguilles dans la peau, encore moins sur le visage. Il existe également le microneedling, un soin parfait pour le visage..

Si certains considèrent la technique à usage unique comme indolore, d’autres ressentent une légère sensation de gêne. Le microblading n’est pas douloureux ! Vous allez ressentir des picotements mais rien de plus.

Il est à noter que les sensations varient d’une personne à une autre selon le type de peau. C’est clair que les peaux fragiles seront plus sensibles que d’autres.

Quelle est la différence entre Microblading et Microshading ?

Le Microblading et le Microshading sont tous deux des techniques de maquillage semi-permanent qui permet de corriger la ligne de sourcils. Mais elles ne sont pas quasiment similaires.

Le Microblading

C’est une prestation esthétique donnant un effet de poils, sans intensifier la ligne des sourcils. Les poils sont dessinés un par un en restant discrets. Le microblading est alors parfait pour :

  • Combler les manques de poils ;
  • Rendre la ligne des sourcils plus harmonieuse ;
  • Pas besoin d’intensification de la ligne ;
  • Pour celles qui ne portent pas souvent de maquillage au quotidien.

Le Microshading

Cette deuxième technique de maquillage consiste plutôt à produire un effet d’ombrage comme du crayon à cils ou à sourcils. Le pigment est dans ce cas implanté en sorte de point au niveau du contour. Le Microshading apporte de l’intensité tout en comblant les manques.

Il a un rendu poudré, apportant un regard plus intense. A choisir pour les personnes qui se maquillent quotidiennement, pour donner plus de volume et aussi redessiner la ligne.

entretien cils

Qu’est-ce que le Microshading ?

Comme vous l’aurez compris, le microshading n’est pas similaire au microblading. Il s’agit d’un genre de make-up moderne réalisé avec un stylo électrique. La technique consiste à dessiner des points avec de l’encre semi-permanente, et plus les points sont rapprochés, plus les sourcils sont foncés.

Les zones clairsemées ont alors un effet ombré avec une pigmentation très fine comme l’effet d’une poudre. La prestation est idéale pour les peaux grasses avec un résultat plus durable que celui du microblading.

La séance peut durer entre une heure et deux heures de temps, avec un résultat qui ne sera vraiment visible qu’au bout d’un mois après le traitement.

Si vous hésitez entre les deux techniques, sachez qu’il est possible de mixer les deux et obtenir ce qu’on appelle « sourcil mixte ».

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn