Les bienfaits de l’échinacée : Est-ce que ça marche vraiment ?

L’échinacée est un complément alimentaire populaire à base de plantes.

On l’utilise comme remède naturel pour prévenir et traiter le rhume… mais est-ce efficace ?

Cet article passe en revue les bienfaits connus de l’échinacée.

 

Qu’est-ce que l’échinacée ?

L’échinacée, également appelée coneflower pourpre, est une plante à fleurs de la famille des astéracées.

L’échinacée est une plante à fleurs de la famille des astéracées.

Elle est originaire d’Amérique du Nord et a d’abord été utilisée comme médicament traditionnel par les Indiens d’Amérique.

Il existe neuf espèces de cette plante.

Il existe neuf espèces, mais seulement trois sont utilisées comme médicament (1) :

. Echinacea purpurea Echinacea angustifolia Echinacea pallida

La plante est séchée pour faire des gélules ou préparée sous forme de liquide pour une supplémentation. Les produits sont souvent très différents les uns des autres car ils :

contiennent différentes parties de la plante – racines, fleurs, extraits sont fabriqués différemment – déshydratés, extraits, jus exprimé ont des produits chimiques différents – les principes actifs proposés ont des concentrations différentes peuvent être additionnés de divers autres ingrédients.

Ingrédients actifs

On pense que l’échinacée a des effets de renforcement du système immunitaire, anti-inflammatoires et antiviraux.

Cependant, son mode d’action n’est pas entièrement compris par les chercheurs.

Cependant, son mode d’action n’est pas entièrement compris par les chercheurs.

 

Il semble que les ingrédients actifs soient un ou une combinaison de différents produits chimiques tels que des alcamides, des dérivés de l’acide caféique, des polysaccharides et des glycoprotéines (2).

Résumé : L’échinacée est une plante originaire d’Amérique du Nord. Elle est souvent formée en gélules ou en liquide et utilisée comme médicament pour les problèmes liés à l’immunité.

 

Can Echinacea Prevent or Cure the Common Cold?

Le rhume est une affection virale que les adultes contractent en moyenne 2 à 4 fois par an

 

Plusieurs affirment que l’échinacée peut :

prévenir un rhume ou une infection des voies respiratoires supérieures (IVRS). réduire la durée de la maladie améliorer les symptômes réduire les infections répétées

Les recherches sur le sujet sont mitigées car de nombreuses études utilisent différents types de produits à base d’échinacée. Certaines se sont également penchées sur l’inoculation clinique de rhumes (donner un rhume aux gens), tandis que d’autres ont examiné des rhumes développés naturellement.

Voici un aperçu des preuves pour chaque allégation :

Prévention

Plusieurs études ont cherché à savoir si l’échinacée pouvait prévenir un rhume.

Pris sous forme de supplément quotidien, il pourrait aider à prévenir les maladies, cependant, ce n’est pas tout à fait clair.

Une méta-analyse de 14 études a trouvé une réduction de 58% de l’occurrence du rhume à partir d’un supplément quotidien. Cependant, cette revue a été critiquée car elle compare tous les types de produits à base d’échinacée, ce qui pourrait ne pas être scientifiquement correct (1, 3).

Une revue plus récente a conclu que l’échinacée pourrait avoir un effet “faiblement positif”. On ne sait pas si cet effet est cliniquement pertinent – c’est-à-dire s’il préviendra réellement un rhume – (1).

 

Réduit la durée de la maladie

La prise d’échinacée dès les premiers signes d’un rhume peut réduire la durée de la maladie, même si, là encore, ces affirmations sont très variables.

La même méta-analyse comparant différents types d’échinacée a constaté une réduction de 1,4 jour de la durée de la maladie par rapport au placebo.

Cependant, une revue de 2014 a constaté que sur sept études, une seule avait un impact significatif sur la durée des rhumes (1, 3).

Les effets de l’échinacée sur la santé sont très importants.

Amélioration des symptômes

Il n’existe aucune preuve que l’échinacée améliore la gravité des symptômes du rhume.

Une revue de trois études a cherché à savoir si l’échinacée diminuait la sévérité des symptômes tels que les éternuements, les maux de gorge, la toux et les maux de tête. Les chercheurs n’ont pas trouvé d’effets significatifs (4).

Il s’agit d’une étude sur l’échinacée.

Réduit les maladies à répétition

Une revue récente de 6 études, incluant près de 2500 patients, a cherché à savoir si une supplémentation en échinacée pouvait réduire les maladies à répétition.

Les chercheurs ont constaté que chez les personnes ayant un système immunitaire sous-optimal, l’utilisation de l’échinacée réduisait de moitié le risque d’infections respiratoires récurrentes

 

Des maladies telles que la pneumonie et l’amygdalite étaient également moins fréquentes avec l’utilisation de l’échinacée (5).

Mais encore une fois, cette revue a comparé tous les types de produits à base d’échinacée, il est donc difficile de déterminer avec précision lequel est le meilleur.

Les produits à base d’échinacée sont les plus efficaces.

Résumé : Il n’est toujours pas clair si l’échinacée a des avantages pour le rhume. Il existe des preuves (faibles) qu’elle peut aider à prévenir les rhumes, à en réduire légèrement la durée et à diminuer le risque d’infections répétées.

 

Avez-vous d’autres avantages ?

A part le rhume, il y a des affirmations selon lesquelles l’échinacée peut avoir de nombreux autres avantages.

Ce sont notamment :

la lutte contre le cancer Guérir les blessures de la peau la réduction de l’anxiété Contrôler la pression sanguine Augmenter la performance des exercices Traiter l’inflammation Traiter l’herpès Stimuler le système immunitaire Réduire les infections vaginales à levures (voir le microneedling)

Cela semble prometteur, mais la réalité est que beaucoup moins de recherches ont été menées sur ces avantages possibles.

Les preuves scientifiques actuelles sont soit très faibles, soit inexistantes.

Les preuves scientifiques actuelles sont soit très faibles, soit inexistantes.

Résumé : Les recherches ne sont pas suffisantes pour soutenir l’utilisation de l’échinacée pour d’autres bienfaits, notamment le cancer, l’anxiété et la performance à l’exercice.

Comment la prendre

L’échinacée est généralement prise par voie orale sous forme de gélule ou de liquide.

La plupart d’entre eux la prennent lorsqu’ils sentent un rhume arriver, mais d’autres l’utilisent comme un supplément quotidien.

Les gélules sont souvent utilisées pour traiter le rhume.

Les gélules sont souvent prises 3 fois par jour (900mg-1500mg) et une teinture d’échinacée (extrait alcoolique) est généralement prise à raison de 2,5ml 3 fois par jour ou jusqu’à 10ml par jour.

Mais notez qu’il n’y a pas de recommandations standard sur la façon de la prendre ou sur la dose optimale.

Vous pouvez également trouver de l’échinacée sous forme de tisane et de crème pour la cicatrisation des plaies.

 

Résumé : L’échinacée est généralement prise par voie orale sous forme de gélule ou de liquide. Il n’y a pas de dose optimale connue.

 

Y a-t-il des effets secondaires ?

L’échinacée est généralement considérée comme sans danger.

Cependant, il faut penser à certaines considérations particulières :

certaines personnes peuvent être allergiques, notamment celles qui sont allergiques aux chrysanthèmes, aux marguerites, aux soucis et à l’ambroisie. les enfants peuvent développer une éruption cutanée il peut aggraver les symptômes de l’asthme il n’est pas recommandé si vous souffrez d’une maladie auto-immune, comme la maladie cœliaque, en raison de ses effets possibles de renforcement du système immunitaire il peut affecter d’autres médicaments que vous prenez comme l’econazole.

De plus, la sécurité à long terme de l’échinacée est inconnue.

Si vous envisagez de la prendre, parlez-en à votre médecin, en particulier si vous avez des allergies, de l’asthme, une maladie auto-immune ou si vous prenez d’autres médicaments.

Résumé : L’échinacée est considérée comme sûre, cependant certaines personnes peuvent présenter une réaction allergique, une éruption cutanée ou une augmentation des symptômes de l’asthme.

L’échinacée n’est pas un produit dangereux.

Bénéfices de l’échinacée : Est-ce que ça marche vraiment ?

Il n’y a pas de preuves claires que l’échinacée puisse prévenir ou guérir le rhume.

Il semble y avoir de faibles effets positifs, mais ceux-ci sont incohérents.

Il n’y a pas de preuves claires que l’échinacée puisse prévenir ou guérir le rhume.

Malgré le manque de preuves, il y a beaucoup de gens qui insistent sur le fait que cela fonctionne pour eux pendant la saison froide. Si c’est votre cas et que vous ne ressentez pas d’effets secondaires, il s’agit probablement d’un choix sûr.

Il s’agit d’un produit de qualité.

Essayez-le si vous sentez un rhume arriver, mais ne vous attendez pas à un miracle.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn