Désolé, votre sensibilité au gluten est en fait une intolérance aux fructanes

Des millions de personnes évitent volontairement le gluten, une protéine présente dans les aliments à base de blé tels que le pain, les céréales et les pâtes. Les personnes souffrant d’une intolérance au gluten ont besoin d’un régime alimentaire équilibré.

Ceux qui souffrent d’une allergie au blé, de la maladie cœliaque (environ 1 % de la population) et de certaines autres maladies auto-immunes tombent vraiment malades s’ils en mangent.

Cependant, 12 % de personnes supplémentaires signalent des symptômes digestifs après avoir mangé des aliments contenant du gluten… alors qu’elles ne souffrent pas d’une allergie au blé. Mais de nouvelles recherches menées en Norvège suggèrent que ce n’est pas le gluten qui pose problème à ces personnes… mais un FODMAP appelé fructane.

 

Qu’est-ce qu’un fructane et une intolérance aux fructanes ?

Les fructanes sont un type de glucides à chaîne courte souvent désignés sous le nom de FODMAPs.

Ils peuvent provoquer des symptômes digestifs désagréables chez les personnes sensibles, notamment celles qui souffrent du syndrome du côlon irritable (SCI) et des maladies inflammatoires de l’intestin (MICI).

Ils sont présents dans les aliments tels que le blé, l’orge et le seigle, l’ail, les oignons, les pois chiches,  dattes, pruneaux, raisins secs, pastèque… Les personnes qui ont des problèmes digestifs après avoir mangé ces aliment fony très probablement une intolérance aux fructanes.

.

La sensibilité au gluten non cœliaque (NCGS) n’est pas votre problème

La sensibilité au gluten non cœliaque (NCGS) ou ” intolérance au gluten ” est le terme utilisé pour décrire les personnes qui réagissent négativement aux aliments à base de blé mais qui ne sont pas atteintes de la maladie cœliaque. La NCGS existe bel et bien, mais environ 4 personnes sur 5 qui pensent en être atteintes ne le sont pas.

Une récente étude de synthèse portant sur les données de 1 312 adultes a révélé que seulement 16 % des personnes qui réagissent positivement à un régime sans gluten ont en fait une sensibilité aux fructanes.

Vous devez dans ce cas démarrer avec un régime à faible teneur en FODMAP, un accès direct à un diététicien, des ressources éducatives et bien plus encore.

 

Une nouvelle étude confirme cette théorie

Une nouvelle étude norvégienne publiée dans Gastroenterology s’est intéressée à 59 personnes qui n’étaient pas atteintes de la maladie cœliaque et qui ont pourtant trouvé un soulagement digestif avec un régime sans gluten (2). Les sujets ont été répartis au hasard pour manger des barres de muesli apparemment identiques contenant soit du gluten, soit des fructanes, soit ni l’un ni l’autre (placebo) pendant sept jours.Les chercheurs ont constaté que les symptômes du SCI, en particulier les ballonnements, étaient 15 % plus graves après avoir consommé la barre de muesli aux fructanes, par rapport au placebo.

L’auteur de l’étude, Gry Skodje, estime que ces résultats soutiennent fortement l’idée que les fructanes du blé sont le déclencheur des symptômes digestifs, et non le gluten.

Elles permettent également d’expliquer pourquoi les chercheurs sont restés bouche bée en essayant de comprendre comment le gluten provoque des problèmes chez les personnes non cœliaques.

 

Le gluten n’est pas responsable mais n’en abusez pas

La raison pour laquelle un régime sans gluten vous aide à vous sentir mieux – même si vous n’êtes pas sensible au gluten – est simple.

Les céréales sans gluten sont automatiquement pauvres en FODMAPs (y compris les fructanes). De même, l’élimination du gluten du blé élimine également la majorité des FODMAPs. C’est pourquoi les régimes à faible teneur en FODMAP sont sans gluten.

Donc, en choisissant des pains, des pâtes et des céréales sans gluten, les gens ont par inadvertance supprimé également leurs fructanes, ce qui a conduit à un soulagement des symptômes.

 

Le problème d’un régime sans gluten

Cependant, un régime sans gluten peut être trop restrictif à l’égard des aliments contenant du gluten qui sont pauvres en fructanes.

Par exemple, le pain au levain contient du gluten mais son processus de fermentation élimine les fructanes. La sauce soja contient également du gluten mais est pauvre en fructanes. Il en est de même pour la bière. Ces aliments sont interdits dans le cadre d’un régime sans gluten, et sont pourtant inutiles à restreindre pour la grande majorité d’entre eux.

Certaines personnes ayant des problèmes digestifs ne se rétablissent jamais complètement avec un régime sans gluten. Cela s’explique par le fait que les FODMAPs (y compris les fructanes) sont les coupables probables et qu’un régime pauvre en FODMAPs est ce qui est réellement nécessaire.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn