Cure de konjac : pour qui et pourquoi ?

Le konjac est une plante vivace aux vertus multiples pour la santé, parce qu’il contient une quantité importante de fibres et de vitamine B6. Il est également connu comme l’un des meilleurs aliments coupe-faim naturels. Sous forme de repas, sa consommation ne présente quasiment pas de risque. En supplément, un excès de konjac peut être dangereux. Avant d’opter pour cette plante, il est bon de savoir le bénéfice que vous pouvez en tirer.

Les bienfaits du konjac sur la santé

Originaire d’Asie, il doit sa réputation à sa composition nutritionnelle. Le konjac est d’abord peu calorique, ce qui fait de lui un allié minceur. En Europe, il est plébiscité pour cet atout. D’un autre côté, c’est l’un des légumes les plus riches en fibre. D’autant plus qu’il détrône largement le son d’avoine dont la teneur en fibre est considérée comme étant exceptionnelle : 14 % pour celui-ci, contre 64 % pour le konjac.

Il tient son effet coupe-faim lui de cette grande richesse en fibres. C’est également grâce à ses fibres qu’il est bon pour la digestion et pour débarrasser l’organisme de ses toxines. Non seulement le konjac nourrit les micro-organismes présents dans les intestins, mais il se charge également de réguler le transit tel un prébiotique. Le taux élevé de glucomannane (fibre particulière et soluble) qu’il contient est assez bénéfique pour l’organisme.

Un effet hypoglycémiant est également attribué au konjac par certains chercheurs. Selon les résultats de leurs recherches, la plante, grâce à ses fibres permettrait de freiner la libération de glucose. Ainsi, le konjac serait efficace pour diminuer la glycémie. Cependant cette découverte reste à confirmer par des études supplémentaires. Néanmoins, ces premiers résultats permettent d’espérer des solutions efficaces pour combattre l’hyperglycémie, dans le cas du diabète par exemple.

Le konjac sera donc votre meilleur allié si vous avez enclenché un processus de perte de poids, c’est-à-dire si vous suivez un régime minceur. Parce qu’il est pauvre en calories, il vous aidera à réduire le taux de calories dans votre corps. L’effet de satiété qu’il donne, grâce à la solubilité et à la viscosité de la glucomannane, rendra votre régime plus facile à supporter. Vous ne perdez rien à l’essayer en tant que diabétique.

Enfin, il est tout indiqué pour vous si vous avez des troubles digestifs, en l’occurrence la constipation. Ainsi, renseignez-vous sur le konjac bio que vous pouvez prendre sous forme de gélule pour plus de facilité.

gélule konjac bio

L’utilisation du konjac en phytothérapie

Il est connu de tous que l’Europe a adopté le konjac pour son effet coupe-faim. En phytothérapie, il est donc utilisé sous forme de complément alimentaire coupe-faim. Dans ce rôle, on propose le konjac en gélules et il est souvent prescrit dans le cadre d’une cure minceur. La composition du supplément en konjac peut varier selon le fabricant.

Pour éviter des effets secondaires, certaines précautions sont nécessaires lors d’une cure de konjac. Un excès peut entraîner des effets néfastes tels que la sensation de trop-plein, les flatulences, les selles molles, etc. Pendant la consommation du supplément de konjac, vous devez donc :

  • suivre les doses recommandées,
  • boire assez d’eau (un grand verre),
  • faire une cure minceur de courte durée.

Si la prise du konjac coïncide avec un traitement médical, il est conseillé d’observer une intervalle de 3 heures minimum entre la prise du supplément de konjac et celle de médicaments. Au sein de l’organisme, l’action du konjac est à même de détruire les effets d’un médicament. Consultez votre médecin avant d’entamer la cure de konjac afin de lever certains doutes.

Le konjac en cuisine

La plante permet de nombreuses préparations culinaires notamment grâce à ses parties souterraines qui se consomment sous forme de légume. Elles servent aussi à produire de la farine de konjac. La plante est surtout utilisée dans les préparations en Asie. Vous la trouverez sous diverses formes :

  • farine,
  • gelée,
  • nouilles ou vermicelles,
  • tagliatelles,
  • riz, perles de konjac, etc.

La gelée de konjac est encore appelée konnyaku : une préparation traditionnelle du Japon faite d’eau de chaux et de farine de konjac. Quant aux nouilles, vous les trouverez également sous le nom de shirataki. Il est préféré sous cette forme en Europe, et sous la forme de riz. Les nouilles de konjac sont en effet parfaites pour un wok de légumes.

Elles peuvent également accompagner un poisson ou une viande, ou servir de base dans la préparation d’une salade. Notez qu’il vous faut beaucoup d’eau bouillante pour faire cuire les pâtes et le riz de konjac. Avant, il importe de les conditionner à l’aide d’un liquide de conservation. Avant la cuisson, ils doivent être rincés à l’eau froide.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn