Comment sont fabriquées les lunettes ?

Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’il fallait faire pour fabriquer une nouvelle paire de lunettes de vue ? C’est plus compliqué qu’il n’y paraît. En effet, beaucoup d’éléments rentrent en compte dans la création de lunettes de vue, comme le matériau de la monture, sa taille, le type de verre, sa correction… Avec les années, les modes et les formes ont aussi beaucoup évoluées. Lunettes de jour aux formes droites, des lunettes de soleil rondes ou des lunettes écailles… Découvrez comment sont fabriquées les lunettes grâce à ce petit historique.

 

L’invention des lunettes

 

Les premières lunettes ont été fabriquées dans le nord de l’Italie au 13e siècle, mais elles étaient basées sur une découverte bien plus ancienne, au 11e siècle, selon laquelle un morceau de verre convexe agrandissait les lettres écrites. Aujourd’hui, la production de verres de lunettes se fait grâce à une automatisation assistée par ordinateur. Néanmoins, il existe de nombreux éléments qui peuvent mener à faire des lunettes sur mesure en fonction des désirs et des besoins de chacun.

 

La création des montures et des verres

 

Après réception d’une commande de lunettes, les montures sélectionnées sont créées à partir du matériau choisi, la plupart du temps en acétate ou en métal. Une machine de précision est utilisée pour mesurer la forme du verre requis. Un bloc épais de matériau semi-fini, appelé ébauche de verre, en plastique polycarbonate ou en verre, est choisi en fonction de la correction nécessaire sur le verre. La face arrière de cette ébauche de lentille est découpée pour s’adapter aux paramètres exacts requis. Cette opération est réalisée à l’aide d’un ordinateur afin de garantir la précision de la correction de la lentille.

 

Des modèles de verres correctifs qui ont évolué

 

Auparavant, les personnes ayant une prescription extrêmement forte ne pouvaient porter que des verres épais et lourds. En effet, les connaissances de l’époque ne permettaient pas autant de variété, et seuls ces verres étaient capables d’atteindre un tel niveau de correction et de réfraction. Heureusement, les progrès technologiques permettent de fabriquer des verres plus fins, plus légers et plus confortables, même pour les corrections les plus puissantes.

 

Personnaliser les verres pour y ajouter des caractéristiques

 

Des outils de polissage avec toutes les courbures optiques possibles sont utilisés pour polir les lentilles avant qu’elles ne soient coupées pour s’adapter à la monture. Les fabricants utilisent différents types d’automatisation du polissage. Des traitements spéciaux des verres sont appliqués avant la découpe. Par conséquent, si la commande comprend une teinte ou un autre type de revêtement, la lentille polie est plongée dans une variété de solutions pour obtenir ces caractéristiques. Il peut s’agir de verres qui changent de couleur en fonction de la lumière ambiante ou de verres résistants aux rayures. La modification la plus connue sont les verres qui bloquent la lumière bleue et protègent les yeux de la lumière visible à haute énergie (HEV) du soleil et des appareils électroniques. Ces verres spécifiques peuvent aussi être teintés pour s’adapter à différents types d’éclairage extérieur.

 

La lentille finie est adaptée à la monture

 

Après le traitement, le verre est mesuré par un ordinateur spécial afin de le préparer et de le tracer pour la découpe, en fonction des mesures d’axe requises pour le verre dans la monture sélectionnée. Ensuite, la lentille est bloquée pour le glaçage ou la découpe. Enfin, une machine découpe précisément la forme et finit les bords, tandis que des ouvriers contrôlent la qualité et le respect de la commande tout au long du processus. Le verre fini est ajusté à la main dans sa monture. Il s’agit de s’assurer que tous les bords sont correctement biseautés et que la lentille ne présente aucun défaut. La monture est légèrement chauffée afin de se former autour du verre pour un ajustement parfait. Avant que les lunettes finies ne soient expédiées, d’autres contrôles de qualité sont effectués à la main et avec l’aide de machines.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Nous suivre sur les réseaux sociaux

[et_social_follow icon_style= »darken » icon_shape= »circle » icons_location= »left » col_number= »2″ counts= »true » counts_num= »5″ outer_color= »dark » network_names= »true »]

Les articles préférés de la rédaction