Comment cultiver votre jardin sain et biologique ?

 

Vivre et manger sainement, au sens propre du terme, est difficile et coûteux. Si vous en avez assez de dépenser une petite fortune en aliments biologiques, mais que vous souhaitez toujours manger des fruits et légumes frais et sains, il est temps de prendre les choses en main, là, dans votre jardin. Bien que le jardinage biologique soit légèrement différent du jardinage habituel, les bases et les techniques de jardinage sont les mêmes. Pourtant, tout cela peut sembler insurmontable si vous êtes novice, mais croyez-moi, ce n’est pas sorcier. 

 

La nature récompense généreusement les plus petits efforts

 

Choisissez la zone parfaite pour votre jardin

Veillez à ce que votre jardin se trouve dans une zone ouverte où les plantes pourront bénéficier d’au moins 7 heures de soleil par jour. Ce qui rend la zone parfaite n’est pas seulement la quantité d’air et de lumière du soleil, mais aussi la qualité du sol. Planter dans le sol est tout à fait bénéfique pour les plantes, à condition que le sol soit riche en nutriments indispensables. Pour déterminer la qualité du sol, faites-le analyser et s’il est nécessaire d’appliquer des nutriments organiques, assurez-vous de le faire avant l’hiver. Si le sol manque de nutriments, vous pouvez toujours cultiver vos aliments dans des lits surélevés et des conteneurs.

 

Apprendre à faire du compost

Le compostage est le meilleur moyen de garder le sol et les plantes bien nourris, mais aussi de contribuer à la conservation de l’eau et d’éloigner les mauvaises herbes. Le secret d’un bon compost est d’obtenir le bon rapport carbone-azote, ou en termes simples, d’équilibrer les matières brunes et vertes. Faites votre tas de compost en plein air ou, si vous souhaitez éviter les mauvaises odeurs, utilisez des bacs à compost. Cependant, n’oubliez pas que si vous entretenez correctement votre tas de compost, il ne devrait pas sentir mauvais. Ajoutez des couches de matières brunes (feuilles, foin, journaux déchiquetés, copeaux de bois, coquilles de noix, etc.) et vertes : herbe coupée, marc de café, restes d’aliments et de légumes, etc. Retournez régulièrement le tas, et en deux mois environ, vous aurez le compost parfait.

 

Savoir quoi cultiver

Tout d’abord, tenez-vous-en à cultiver ce que vous mangez, et ensuite, recherchez des plantes indigènes et des cultures qui poussent bien dans votre région. Il est très important de choisir des plantes qui se développeront dans les conditions données, car les plantes qui sont plus à l’aise sont plus susceptibles de repousser les menaces et les maladies. Si vous envisagez de cultiver des plantes à partir de semis, veillez à trouver des plantes biologiques. Les semis élevés à l’aide de pesticides ou d’engrais chimiques compromettent l’idée d’un jardin biologique, tandis que certains de ces produits chimiques finiront sur votre table. De plus, apprenez-en davantage sur les plantes compagnes, car elles nourriront et protégeront vos cultures.

 

Débutez petit avec des plantes faciles à cultiver

La meilleure façon d’apprendre le jardinage est de commencer petit, donc choisissez deux ou trois plantes nécessitant peu d’entretien et si cela se passe bien, agrandissez votre jardin l’année prochaine. Les plantes faciles à cultiver par temps frais sont les carottes, la laitue, les épinards, les pois, etc. Les plantes de climat chaud qui demandent peu d’entretien sont les tomates, le basilic, les courgettes et les haricots verts. Plantez dans des lits surélevés et regroupez les plantes pour éviter le gaspillage d’eau et réduire le désherbage. Laissez également de l’espace entre les rangs pour permettre à l’air de circuler, ce qui réduira les attaques fongiques. Suivez les instructions sur les paquets de graines pour connaître l’espacement correct ainsi que la profondeur à laquelle il faut planter.

 

Faites un peu de désherbage

La manière la plus organique de traiter les mauvaises herbes est de se baisser et de les arracher soi-même. Le désherbage peut sembler être un travail considérable, mais il est nécessaire pour garder vos plantes heureuses et en bonne santé. Lorsque vous désherbez, assurez-vous d’arracher toute la racine, car elle se propagera à nouveau rapidement si vous ne le faites pas. De plus, pour réduire les mauvaises herbes, assurez-vous d’utiliser un paillis organique et apprenez quand le faire. Le paillis se tiendra comme une barrière protectrice à la fois pour vos plantes et votre sol, et non seulement il aidera à éloigner la mauvaise herbe, mais il contrôlera également les parasites, maintiendra les nutriments et conservera l’humidité.

 

Assainissement

Veillez à arroser vos plantes régulièrement. Idéalement, vous devriez viser à n’arroser que les racines, et non la plante elle-même, bien que ce soit exactement ce qui se passe lorsqu’il pleut. Essayez d’économiser un peu d’eau de pluie, et si vous arrosez à la main, veillez à le faire tôt le matin. De cette façon, le sol conservera la majeure partie de l’humidité. L’arrosage est un processus, donc si cela prend trop de votre temps, vous devriez envisager d’utiliser un arroseur de qualité qui peut couvrir des surfaces moyennes à grandes de manière uniforme. Veillez à ce que votre sol absorbe suffisamment d’eau, surtout pendant les chaudes journées d’été.

 

Déjouer les parasites de façon naturelle

Au lieu d’utiliser des pesticides, recherchez plutôt des moyens naturels, comme planter un jardin diversifié avec une variété de plantes qui attirent les insectes bénéfiques. Faites de votre jardin un foyer pour les oiseaux, les grenouilles, les lézards et les coccinelles, car ils éloigneront les mauvais insectes. Plantez des marguerites, des soucis, des salvia, des tournesols pour attirer les bons insectes. Utilisez d’autres armes biologiques comme l’ail, les huiles horticoles ou même un spray au poivre chaud.

Le jardinage est un apprentissage continu et la meilleure façon d’apprendre est de le faire. Chaque année sera meilleure que la précédente tant que vous restez dévoué à votre nouveau passe-temps, à la nature et à une vie saine.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Nous suivre sur les réseaux sociaux

[et_social_follow icon_style= »darken » icon_shape= »circle » icons_location= »left » col_number= »2″ counts= »true » counts_num= »5″ outer_color= »dark » network_names= »true »]

Les articles préférés de la rédaction